• Saint-Jean-Pied-de-Port (bis)

    Et voilà, après 2 ans d'absence, me voici de retour dans le Pays basque pour poursuivre la traversée des Pyrénées. Une semaine de marche, avec pause au milieu, pour ce qui commencera à ressembler à de la moyenne montagne. Cette année, mon frère m'accompagnera, comme il y a deux ans.

    Vue sur Saint-Jean-Pied-de-Port

    L'arrivée à la gare de Saint-Jean (par le bus, des inondations récentes ayant coupé la voie de chemin de fer). Les pèlerins (bien plus que des randonneurs de GR) se dirigent vers le centre ville pour déposer leurs affaires dans leur hébergement, ce que je vais également faire.

     

    Rue de la Citadelle

    Je sais, beaucoup de photos ressembleront à celles prises en 2012 (normal, le point d'arrivée étant le point de départ d'aujourd'hui). Mais au moins, il fait beau ! Et puis, j'ai 3 heures à perdre avant l'arrivée du frère.

    Voici donc pour commencer quelques vues de la rue de la Citadelle, en plein quartier historique.

     

    Rue de la Citadelle

     

    Porte de France

    Les deux portes d'entrée à l'intérieur de la ville fortifiée : la porte de France ci-dessus, et la porte de Navarre ci-dessous.

    Porte de Navarre

     

     

    La Nive

    Après être montée à la citadelle, je suis descendu par le chemin de ronde, jusqu'à l'église Notre-Dame, vue ici en contre-jour depuis un pont sur la Nive.

    Eglise Notre-Dame

    Le pont qui passe au pied de l'église, et certaines maisons ont vraiment les pieds dans l'eau !

    Maisons

     

    Remparts

    La porte Saint-Jacques, endroit où se rejoignent le GR65 (chemin de Saint-Jacques pour la partie française) et le GR10. Je suis monté à droite pour avoir un beau point de vue sur la vallée.

    Remparts

     

    Pays basque

    Quelques panoramas depuis les remparts (agrandissables en cliquant dessus).

    Pays basque

     

    Je reviens maintenant vers le gîte.

    Enseigne

    Non, pas celui-ci, malgré sa belle enseigne, mais celui-là, avec sa façade typiquement basque.

    Gîte

     

    Lits

    On est accueilli par un petit mot et un bonbon, et des casiers sont à notre disposition pour y poser nos sacs.

     

    Entreposage des sacs

     

    Après l'arrivée de mon frère, on dîne. Comme il s'agit d'un gîte de pèlerins, on a d'abord un apéro où chacun se présente. Une quinzaine de personnes dormiront au gîte ce soir-là (des Espagnoles, des Hollandais, des Allemands, un Québécois, des Français), mais seules 2 prendront la direction de l'est, et non du sud. Partons alors nous couchons, dans une douce chaleur estivale, car demain, les choses sérieuses commencent.


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :